Et si on disait tous "ça va?" en le pensant

Et si on disait tous « Ça va ?» en le pensant ?

Combien de fois dans votre vie quelqu’un vous a posé la fameuse question « Ça va?» ? Combien de fois avez-vous répondu «Ça va bien et toi ?» sans réellement le penser. C’est quasiment devenu une sorte de formule de courtoisie n’est-ce pas ? D’ailleurs si quelqu’un répond malencontreusement « Non ça ne va pas » vous ne savez pas quoi répondre.

De même, combien de fois vos « Ça va bien et toi? » sont restés sans réponse?
Vous vous tenez là, debout, un sentiment de gêne envahissant votre corps parce que vous avez été malencontreusement ignoré…
Eh oui, le « et toi? » est tellement systématique que vos interlocuteurs et parfois même vous, ne l’entendez même plus.

Et si l’on commençait à changer ces mauvaises habitudes ?

J’ai décidé un jour de tenter une petite expérience et de ne demander « Ça va ? » qu’aux personnes dont la réponse m’importait vraiment.
Oui parce que bon, on a tous déjà posé la question à quelqu’un uniquement par politesse et non par réelle envie de savoir comment il va.

Au début de la journée, j’avais encore cette fâcheuse habitude de respecter les standards et puis dans l’après-midi en allant dans la salle de pause j’ai remarqué sur le visage d’une collègue et amie qu’elle n’était pas au top de sa forme. Toutefois, elle avait pris la peine de sourire et de mentir en répondant à ma question par un simple « Ça va ».

Je me suis alors installée auprès d’elle et je lui ai dit : « Dis-moi, tu es sûre que ça va? Qu’est-ce qui te tracasse? ».
Elle m’a alors répondu « Rien de grave ne t’inquiète pas ». Elle avait donc vraiment un souci et n’osait pas ou ne voulait pas m’en parler. Alors j’ai décidé d’insister une nouvelle fois puis d’enchaîner sur des anecdotes.

Petit à petit, elle a commencé à se livrer et m’a expliqué tous ses problèmes, ou du moins je suppose que c’était uniquement ceux pour lesquels elle avait le courage de les partager.
Je n’ai pas forcément eu de réponse à lui donner mais j’étais là à l’écouter. Je lui ai fait comprendre qu’elle avait tout mon soutien et qu’elle pouvait me parler ouvertement.

Soudain, elle m’a souri de nouveau mais cette fois-ci avec un sourire qui me semblait un peu plus sincère que le précédent et m’a dit « C’est bon tout va bien on peut y aller ! ».
J’ai alors ressenti un sentiment de satisfaction et de joie d’avoir permis à mon amie de s’exprimer.
Si j’avais accepté son simple « Ça va » comme réponse, elle aurait sans doute eu plus de difficultés à aller mieux et à se motiver pour reprendre le boulot.

C’est dommage cette manie que nous avons tous de prendre des nouvelles des personnes qui nous entourent sans réellement prendre le temps d’analyser leur réponse, leurs expressions du visage. Parfois, on les remarque mais on préfère ne pas s’aventurer dans un dialogue qui pourrait être négatif.

Toutefois, je pense que tout un chacun devrait faire un effort. Oui on a été poli, mais non on n’a pas été soucieux.
Et si aujourd’hui on essayait tous de porter plus d’attention à cette simple question ? Peut-être que cela ne changerait rien je vous l’accorde, mais peut-être que cela égayerait la journée de quelqu’un.
Et ça pour moi c’est le plus important.

Et si on disait tous « Ça va ? » en le pensant ?

9 commentaires sur “Et si on disait tous « Ça va ?» en le pensant ?

  1. J’ai vu une vidéo où Omar Sy qui en parlait et c’est vrai que l’on pose la question machinalement sans jamais attendre une vraie réponse.
    Quand je vivais en Martinique, je faisais attention aux réponses et puis j’ai découvert qu’ici en métropole les gens posaient la question pour faire genre, je me suis adaptée surtout au boulot.
    Dans la vie perso, je fais tout de même plus attention à la réponse.

    1. Oui en Martinique, les gens sont plus chaleureux. Du coup quand notre tante rencontre la voisine de sa cousine en plein centre commercial le simple ça va se transforme en longue conversation interminable mdr! Ici et surtout en Île-de-France on est plus souvent dans du cordial ou dans un schéma classique de politesse.
      Merci pour ton commentaire Floriane 😊

  2. C’est vrai ce « ça va ? » est devenu une marque de politesse et c’est encore plus vrai que l’on ne se soucie de la réponse que lorsque l’on a un minimum de considération pour la personne à laquelle on la pose. À partir d’aujourd’hui, j’essayerai comme tu le conseilles de ne l’a posé que si je me soucie réellement de la réponse bien qu’inconsciemment je pense que je le fais déjà.

    1. Tu me diras ce que tu en ressors de cette expérience.
      J’y pense, peut-être qu’on devrait parfois simplement varier avec un « Comment ça va aujourd’hui? » ou un « Tu as bonne mine on dirait? » quelque chose qui suscite l’attention de la personne en face et lui donne envie de répondre sincèrement. De cette manière, on évite les habituels « Ça va? » « Oui ça va et toi? » « Ca va » qui sont fades et après lesquels chacun retourne à ses activités.

  3. Tu as raison mais parfois, on aime oublier ses problèmes en discutant légèrement avec une amie. Polluer sa journée avec un problème qui nous tracasse c’est dommage! Avec de la patience tout finit par s’arranger 🙂

    1. Oui oui c’est sûr qu’on a pas toujours envie d' »embêter » nos amis. Mais ce que je trouve dommage, c’est l’inverse, c’est-à-dire lorsqu’on reste cordial et qu’on ne prend pas vraiment la peine de savoir si l’autre va vraiment bien alors qu’on l’apprécie.

  4. Je le dis toujours en le pensant. De toute façon, je n’ai jamais aimé faire comme tout le monde 😀
    Belle journée à toi… sincèrement 😉

    1. Ah c’est super de se démarquer des autres surtout si on reste soi-même 😊 Merci! Une magnifique journée à toi aussi 😗

Pssst... Tu nous laisses un petit mot?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.