Mindandbeauty - Se détendre malgré les règles douloureuses

Se détendre malgré les règles douloureuses

Coucou à tous! Le sujet du jour est très intime je dois l’avouer et rien qu’au titre, pas mal de ces messieurs ont dû faire demi-tour. Pour les quelques rescapés, ne partez pas, cet article pourrait être utile pour votre sœur, votre cousine, votre fille etc… Les règles douloureuses sont un fléau et bien trop de femmes ont du mal à en parler.

Avec les années, j’ai réalisé que c’était un sujet totalement naturel et aujourd’hui j’en parle avec beaucoup plus de facilité. J’ai donc eu envie de partager avec vous mes astuces pour mieux surmonter cette période désagréable.

Se détendre malgré les règles douloureuses : Verre avec goutte de sang

Règles douloureuses : mon expérience

Des irrégularités…

Avant de vous prodiguer mes conseils et astuces, j’ai envie de discuter un peu avec vous de mon expérience. Oui parce que j’imagine que si je vous balance une liste de conseils juste comme ça, je doute qu’ils aient un réel impact. Vous voulez du concret n’est-ce pas? Eh bien du concret vous voulez, du concret vous aurez!

Cela fait une douzaine d’années que j’ai mes menstruations et je me rappelle qu’au début on me disait « Ne t’inquiète pas, d’ici un an ou deux elles seront régulières. » Mouais mouais… j’y ai cru et ce n’est que depuis cette année que je les trouve enfin régulières! Alléluia…

Ou pas…

Se détendre malgré les règles douloureuses : Calendrier

Si cela veut dire que je dois moins souvent surveiller que mon pantalon, mon lit ou ma chaise ne sont pas tachés et que je ne dois pas attendre tantôt cinq semaines tantôt huit. Cela veut aussi dire que j’ai mal plus régulièrement… zut!

Et de la souffrance!

Oui je souffre. Le mot est fort mais exprime exactement ce que je ressens.

Tout d’abord, il y a la galère pré-menstruelle. Une semaine avant à peu près, je me sens ballonnée. Mon ventre est gonflé et c’est très désagréable à supporter. J’ai l’impression de porter le poids de la terre en moi.

Se détendre malgré les règles douloureuses : Femme qui souffre

J’ai également une belle poussée d’acné comme on les aime. Bon OK, les boutons ne me font pas souffrir mais ils rajoutent un désagrément supplémentaire autant pour moi que pour vous! Ben oui, ça n’est pas très agréable à regarder haha 😀 .

Plus le jour J approche et plus j’ai de symptômes. J’ai des douleurs lombaires et pelviennes qui parfois me donnent l’impression que les règles sont là. Alors je passe ma vie à aller vérifier…

Et puis, enfin malheureusement, elles arrivent et là, la liste de mes souffrances est longue:

  • Mal de dos
  • Mal de ventre
  • Douleurs pelviennes
  • Mal de tête
  • Frissons
  • Fatigue intense
  • Vertiges
  • Nausées
  • Seins douloureux
  • nombreux caillots de sangSe détendre malgré les règles douloureuses : Femme fatiguée dans son lit

Ajoutez à cela le fait que je tiens à peine debout et mes sautes d’humeur que j’essaye de gérer tant bien que mal…

Bref vous l’avez compris ce n’est pas une partie de plaisir, ces règles douloureuses.

Astuces pour mieux vivre les règles douloureuses

La première chose que l’on me dit à chaque fois que je dis que je suis sujette aux règles douloureuses c’est : « Prends la pilule ». J’ai essayé et les effets secondaires tels que la prise de poids et la nervosité m’ont fait abandonner cette option. Toutefois, je réfléchis à réessayer, enfin bon, qui vivra verra…

Se détendre malgré les règles douloureuses : Pilules

Afin de me soulager et de me détendre j’ai donc recours à d’autres astuces que je vous présente sans plus attendre. Certes, la douleur est encore là malgré tout, mais elle est réduite et ça, c’est déjà pas mal.

  • Appliquer une serviette chaude ou une bouillotte sur le bas du ventre

La chaleur permet de détendre les muscles et favorise la circulation sanguine. Avant, je mettais une serviette légèrement humidifiée d’eau chaude sur mon ventre. Toutefois depuis qu’on m’a offert mon ami Firefox (je vous l’avais présenté sur Instagram), c’est lui qui me réchauffe le bidou. Pour ceux qui ne connaissent pas Firefox, il s’agit à la base d’un coussin chauffant que l’on met autour du cou. Néanmoins, je lui ai trouvé une deuxième fonction.

  • Boire du jus de raisin

    Se détendre malgré les règles douloureuses : Jus de raisin

Le jus de raisin est réputé pour aider à la bonne circulation du sang. Cela devrait participer à réduire les caillots de sang.

  • Boire du thé vert, des tisanes ou des infusions

Boire du thé, de la tisane ou une infusion permet déjà de manière générale de se relaxer. Alors pendant vos règles douloureuses (ou non d’ailleurs), ces boissons chaudes sont d’excellents alliés. Elles vont vous permettre de vous détendre et de dégonfler votre ventre. Privilégiez celles aux vertus apaisantes telles que celles à la camomille, à la verveine, au gingembre ou à la cannelle.

  • Porter des vêtements confortables

Se détendre malgré les règles douloureuses : Jeans

Exit les pantalons trop moulants, les jeans qui s’arrêtent juste en dessous du ventre. Au revoir culottes trop sexy et peu pratiques. Optez pour des vêtements plus fluides. Laissez le corps respirer, il souffre suffisamment comme ça.

  • Une protection

… disponible à tout moment

Cette astuce ne réduira pas directement vos douleurs. Cependant, elle réduira le stress, qui lui est très néfaste durant les menstruations et amplifie les symptômes. Ainsi, pour être plus détendue à la venue de vos règles douloureuses, c’est un point à ne surtout pas négliger.

Essayez de faire un beau stock de serviettes et de tampons. Spoiler Alert : vous en avez pour un moment avec vos ragnagnas! Eh ouais… 😥 De ce fait, prendre plusieurs paquets d’un coup n’est absolument pas du gaspillage, bien au contraire cela permet d’avoir l’esprit tranquille.

Se détendre malgré les règles douloureuses : No stress et détente

Pensez aussi à glisser une ou deux serviettes (ou tampons) dans tous vos sacs. Il n’y a rien de plus désagréable que de ne pas avoir de protection sous la main quand on en a besoin et de devoir en demander à toutes les copines ou, pire encore, de devoir se ruer vers le supermarché le plus proche.

… et adaptée

Par ailleurs, prenez le temps de bien choisir vos protections. Parfois, il m’arrive de vouloir en essayer d’autres parce qu’elles sont moins chères ou paraissent plus efficaces. Parfois ça passe, et d’autres ça casse complètement! Heureusement, j’ai toujours mes produits habituels en cas de de pépin et je fais ces tests à la maison.

En tous cas, si vous ne supportez pas les tampons, n’allez pas vous rajouter une source d’angoisse en les portant uniquement parce que c’est plus pratique. Si vous êtes mal à l’aise avec les serviettes trop épaisses, tournez vous vers celles plus fines mais absorbantes. Si la nuit, vous bougez beaucoup, les ailettes et les serviettes longues sont vos amis.

Se détendre malgré les règles douloureuses : Tampons

Adaptez vos protections non seulement à vos préférences mais également à la situation. On se sent plus confortable, on optimise mieux les changements et surtout on est moins préoccupée.

  • Faire du yoga et pour les plus courageuses tout autre sport

Je fais partie de ces filles qui ont du mal à faire du sport pendant leurs règles.

Pourtant le sport permet d’évacuer les tensions, de se sentir bien grâce aux hormones du bonheur et de détourner son attention de sa souffrance. Toutefois, je suis tellement fatiguée durant cette période que j’ai rarement le courage de faire mes séances habituelles. En plus de ça, j’ai peur de me faire mal. Pour la petite histoire, j’ai reçu un ballon de basket en plein dans le ventre quand j’étais au collège alors que j’avais mes règles. Dieu que j’ai eu mal!

Se détendre malgré les règles douloureuses : Yoga

Quoi qu’il en soit, je préfère faire du yoga car c’est une pratique douce qui réduit les tensions et la nervosité. C’est donc un carton plein pour moi.

  • Parler de sa souffrance autour de soi

Cela peut vous paraître anodin comme conseil mais parler de tout type de souffrance contribue à la réduire. Si vous vous frustrez et gardez tout pour vous, vous vous sentirez anxieuse, nerveuse et stressée. Je ne vous dis pas de dire à chaque passant « Bonjour j’ai mes règles, on en parle? ». Mais votre entourage sait que vous traversez cette période chaque mois. Dites leur donc comment vous vous sentez. Demandez de l’aide pour les tâches qui vous paraissent plus compliquées à réaliser qu’à l’accoutumée. Se sentir épaulée aide énormément.

  • Manger des fruits

Les fruits sont une excellente source de vitamines et durant les menstruations, on se sent particulièrement faible et molle. Faire le plein de vitamines avec des fruits tels que l’orange, le kiwi, la banane… permet de se revigorer et de booster son énergie. Afin de profiter pleinement de leur vertus, préférez les consommer tels quels. Toutefois, si vous n’êtes pas un(e) grand(e) amateur de fruits, vous pouvez également les intégrer à vos salades et vos plats, les déguster sous forme de smoothie, faire des verrines ou même des miam-ô-fruits.

Se détendre malgré les règles douloureuses : Les fruits source de vitamines

  • Éviter de boire de l’alcool et de manger gras

Buvez de l’alcool et mangez gras! Deux conseils que vous ne voyez jamais. Alors c’était évident que vous ne les retrouveriez pas ici non plus. L’alcool et la nourriture grasse auront pour effet d’amplifier vos douleurs et on ne veut surtout pas gâcher nos efforts faits jusqu’ici. Alors ça non! Donc, on se contrôle mesdames sinon on le paiera sûrement à coup de crampes abdominales.

  • Éviter les produits laitiers

Les produits laitiers ne sont pas les meilleurs amis des règles douloureuses. Ils ont cette fâcheuse tendance à donner des gaz et à ballonner. De plus, pour une bonne partie d’entre nous, ils sont difficiles à digérer. Il vaut donc mieux les éviter afin de ne pas donner plus de travail à notre transit intestinal.

Se détendre malgré les règles douloureuses : Verre de lait


Voilà en gros quelques-unes de mes astuces pour mieux vivre les règles douloureuses. Je pense que je serai amenée à faire évoluer l’article car il est possible que j’en ai oublié. J’espère que l’article vous aura plu. Je sais que de nombreux sites traitent déjà le sujet. Néanmoins, je trouve que c’est souvent d’un point de vue plutôt détaché et j’avais envie de rajouter un caractère personnel à la chose.

Si vous avez d’autres astuces ou conseils n’hésitez pas en m’en faire part et si vous avez envie de partager votre expérience, je vous laisse la parole.

À très bientôt 🙂

Mind & beauty - Signature de Tia

45 réflexions au sujet de « Se détendre malgré les règles douloureuses »

  1. Super article! Depuis quelques années mes règles sont passées de « un peu douloureuses » à vraiment super douloureuses…Là je change de gyneco, on verra ce qu’elle en pense…Quand j’ai trop mal, je me roule en boule sous une couverture et mon chien se colle contre mon ventre, il me tient chaud, il doit sentir que j’ai mal :/ (j’ai essayé l’ibuprofène mais là sur le dernier cycle, en moins de 3 heures, je n’avais plus d’effet, génial…)
    Et sinon, mon syndrome prémenstruel adooooooooooore les chips, chaque mois c’est la guerre avec lui pour ne pas prendre des actions chez Vico ^^ .

    1. Merci pour le compliment.
      Zut c’est embêtant tout ça. C’est vrai que parfois les médicaments ne suffisent pas malheureusement.
      Je ne sais pas pourquoi mais moi aussi je me roule en boule. C’est comme si ça me donnait du réconfort.
      En tout cas ton chien est vraiment chou tu as de la chance de l’avoir.

  2. Hello, j’ai des règles douloureuses depuis plus de 25 ans. Il m’a fallut du temps, et c’est grâce à ma formation de phytoaromathérapeute que j’ai pu tester les tisanes / gemmothérapie de feuilles de framboisiers à prendre pendant 1 semaine avant l’arrivée des règles, et franchement ça baisse bien les douleurs. Et en plus de cela, j’utilise 2 bouillotes chaudes, l’une pour le bas ventre et l’autre dans le bas du dos, car les 2 côtés font vraiment mal. J’ai aussi testé les patchs chauffants qui se collent, pratiquent si vous devez sortir de chez vous 😉

    1. On m’a parlé déjà plusieurs fois des tisanes à base de feuilles de framboisier. Il faut vraiment que j’essaye. Je vais aussi me renseigner sur les patchs chauffants. Merci pour tes astuces et conseils bienveillants. J’espère qu’un jour tes cycles menstruels seront plus agréables.

    1. Oh merci et ça fait plaisir d’avoir des retours positifs comme le tien 🙂 Le chocolat noir est réputé pour réduire le stress. Ça me parait donc tout à fait possible que ça soit une bonne solution contre les règles douloureuses puisque moins de stress moins de crampes abdominales.

  3. Hello 🙂

    Je vais peut-être arriver comme un cheveu sur la soupe avec mes « conseils » vu que je ne suis pas médecin et qu’en plus, j’ai la chance d’avoir des règles plutôt très supportables. Mais bon, je me dis que ça peut peut-être t’aider ou en aider certaines :

    * Tu dis avoir essayé la pilule. Et c’est vrai que les hormones peuvent avoir des vrais bienfaits au niveau des douleurs mentruelles. Peut-être explorer d’autres pistes hormonales, comme le sterilet hormonal ou l’implant, qui peuvent carrément supprimer l’arrivée des règles.

    * L’autre solution, que tu connais sûrement déjà, c’est l’ibuprofène. Pour les quelques fois où mes règles sont plus douloureuses que d’habitude, mon médecin m’a prescrit de l’Antadys, qui fonctionne plutôt bien.

    * Je sais à quel point les médecins / Gynécos peuvent parfois ne pas nous entendre lorsque l’on exprime nos douleurs ou nos craintes. Parfois, insister ou même changer de soignant peut être salvateur. Une douleur n’est jamais anodine et tu es tout à fait légitime à ne pas vouloir souffrir. Pour info, des douleurs de règles trop vives peuvent être le signe de troubles plus graves, comme l’endométriose. Avec les moyens que l’on a aujourd’hui pour soulager la douleur, je trouve impensable que l’on puisse encore s’entendre dire par un soignant que « C’est normal d’avoir mal ».

    Si tu veux en savoir plus sur les règles, tu peux lire ceci : https://www.martinwinckler.com/IMG/pdf/tout_sur_les_re_gles_pdf_final.pdf

    Martin Winckler (Marc Zaffran de son vrai nom) est un médecin généraliste qui a exercé très longtemps au planning familial du Mans avant de partir exercer au Canada. Il a également une chaîne Youtube où il parle sans tabou et sans jargon médical obscur des règles, de contraception…

    Désolée pour le pavé, mais j’espère avoir pu au moins t’apporter quelques pistes de réflexion 🙂

    1. Coucou 🙂
      Il n’y a aucun soucis au contraire je suis très heureuse que tu partages tes conseils. Peu importe ton expérience tant que c’est bienveillant moi je suis toute ouïe.
      * Concernant les autres solutions hormonales, justement j’y réfléchis mais la décision me paraît encore difficile à prendre. Je continue à cogiter.
      *Malheureusement je ne peux pas avoir recours à l’Antadys pour cause d’allergies. Du coup de ce côté là je ne suis pas la plus chanceuse. Mais cela pourrait aider d’autres filles qui passent par là 😉
      * Enfin, j’ai déjà consulté plusieurs fois et à chaque fois, après analyse, échographies etc… Rien n’est détecté. Tu me fais penser qu’il faudrait justement que je prenne rendez-vous pour faire de nouveau un point merci.
      Je te remercie pour le partage concernant Martin Winckler. J’irai voir tout ça avec plaisir dès que j’ai le temps.
      Ne t’excuse surtout pas pour le pavé. Je les adore haha je suis une vraie pipelette alors ça me fait plaisir d’en recevoir. Reviens poster des longs commentaires comme celui-ci quand tu le souhaites 😀
      Bisous

      1. Ravie si ça peut t’être utile à toi ou même à d’autres qui passeraient par là 😉

        Je ne manquerai de passer de temps en temps, je me suis abonée à ton flux sur Bloglovin pour pouvoir être avertie de tes prochains articles 😀

        Bonne journée à toi et à très vite

      2. Merci beaucoup ma belle pour l’abonnement et pour ta gentillesse et ta bienveillance. 😀

  4. Hello j’ai trouvé ton article très intéressant d’autant plus que je me sens particulièrement concernée. J’ai arrêté depuis 15 mois la pilule pour essais bébé et ça a été la redécouverte totale de mon corps durant mes règles. Les ballonnement avant les règles, les règles très douloureuses (notamment le premier jour, qui pour moi est une vraie torture) et surtout une irrégularité totale (cycle de 30 jours, le mois d’après 36, on retombe à 28, puis remonte à 40). Pour ma part au lieu du chaud, je vais chercher un pain de glace que j’enroule dans une serviette ou un torchon et que je pose sur mon ventre et je m’allonge car j’ai l’impression que si je suis débout à ou assise c’est pire, je prends aussi un médicament pour atténuer la douleur, mais en général il ne fait pas grand chose avant 3 bonnes heures tellement la douleur est intense, le plus efficace reste pour ma part le froid sur le ventre.
    Je trouve ça super d’avoir osé parler de ce problème dans un article ! 🙂 Bravo à toi et merci pour ces astuces 😉 Xoxo ❤

    1. Coucou,
      Merci pour ton commentaire. Je n’ai jamais essayé le froid. J’essaierai la prochaine fois. Moi aussi je me sens beaucoup mieux allongée qu’assise ou debout.
      Merci à toi d’avoir partagé ton expérience. Je trouve qu’il est important qu’on parle de ces maux que seule la femme connaît. On ne peut pas en 2018, cacher des choses aussi naturelles alors qu’en réalité on souffre énormément.
      C’est avec plaisir que j’ai partagé mes astuces et je suis contente que mon article t’ait donné envie de partager les tiennes. 😉 Je te souhaite qu’un jour tes douleurs se calment et que tu ne souffres plus autant voire plus du tout.
      Bisous

  5. Hello Tia,
    Tu as l’air de vraiment mal vivre tes règles et de souffrir de tous les symptômes possible, ça doit être une période difficile pour toi.
    Pour ma part avant j’avais surtout des grosses (ou plutôt énormes) douleurs au ventre, c’était une douleur vraiment difficile à supporter, j’en pleurais et une fois même j’en ai tremblé tellement j’avais mal et je dois avouer que la bouillotte était ma meilleure amie.
    Mes règles n’étaient pas très régulières non plus … Jusqu’à ce que je prenne la pilule et la c’était le soulagement le plus total, plus de mal de ventre et mes règles étaient mieux régulées. Malgré ces avantages j’ai aussi gagné une prise de poids et maintenant j’ai des poussés d’acnée et la migraine à l’approche du jours fatidique.
    Bref, tous ça pour dire que c’est la merde, mais que jamais je ne souhaiterais revivre mes douleurs abdominales.
    C’est un super article que tu nous proposes et je te souhaite que ces symptômes diminuent et disparaissent. Bon courage !

    1. Hello Margaux,
      C’est très gentil de m’encourager et tout ça 😀 ça me fait plaisir d’être soutenue .
      Oui je vis très très mal mes règles malheureusement. Moi aussi j’en pleure et j’en tremble parfois.
      Je suis contente si ça va mieux pour toi maintenant. J’espère que tu trouveras des solutions pour les quelques effets secondaires de la pilule. Mais en tout cas c’est vraiment bien que tu ne vives plus ces douleurs abdominales.
      Ça me fait plaisir que l’article te plaise.
      Bisous

  6. Les régles douloureuses ,l’histoire de ma vie lol La fatigue, le stress…Une fois par mois je regrette d’être une femme …Comme toi je mets la bouillotte, ça soulage et le thé aussi. Je ne connaissais pas les effets du jus de raisin, et comme j’adore ça je vais essayer 🙂

    1. Comme je te comprends ! Moi aussi chaque mois je me demande pourquoi je suis une femme lol. Merci pour ton commentaire.
      Bon courage ma belle!

  7. Je conseille également l’huile d’onagre pour réduire les syndromes prémenstruels et les feuilles de framboisier contre les crampes (elles font vraiment des miracles)
    Pour les protections, le flux instinctif libre a carrément changer mon rapport aux douleurs des règles chez moi, je conseille à tout le monde d’essayer. Et sinon, les culottes spéciales règles genre Thinx ou la cup menstruelle, pour éviter de générer des déchets non recyclables tous les mois ❤

    1. Coucou Clea!
      Merci pour tous ces conseils. Ton commentaire me permettra de tester de nouvelles astuces pour réduire les douleurs.
      Par contre, le flux instinctif libre je ne sais pas du tout gérer. J’ai du mal avec cette technique.
      Bisous

  8. Aaa les règles doulereuses ,j’ai la chance Depuis toujours de les avoirs chaque 28jours on m’avait pourtant rassuré qu’après une première grossesse les douleurs s’evaporerons,mais ce n’est pas mon cas après 2 grossesses la douleur est devenus supportable ,certains mois Je chante .Alleluia Parce que y’a pas de douleurs mais les sauts d’humeurs et les signes De ballonnements,prise de poids sont toujours au rendez- vous .J’aurai appris que l’alimentation joue un rôle

    1. Ah c’est pas mal que les douleurs soient devenues supportables certains mois. C’est déjà ça de pris. Je te souhaite qu’elles finissent par disparaître.
      Oui l’alimentation joue un rôle important en effet.
      Merci pour ton commentaire et pour avoir partager ton expérience.
      Bisous

  9. Hello, je n’ai jamais eu ce problème de règles douloureuses. Par contre, je compatis vraiment avec celles qui sont concernées… Avant d’avoir mes règles, je mange beaucoup plus et j’ai le ventre un peu gonflé. Il m’arrive d’avoir mal aux lombaires mais rien d’horrible à supporter ! En tout cas, force et courage pour celles qui sont dans cette situation. Et je ne manquerai pas de conseiller ton article à mes amies concernées !! Plein de bisous, Marie

    1. Coucou Marie! Contente de te revoir par ici 🙂
      Ça me fait plaisir que tu n’ais pas de règles douloureuses.
      Beaucoup de mes proches ont un plus grand appétit à cette période. Moi c’est plutôt l’inverse.
      Merci de compatir. J’espère que cet article pourra aider tes amies concernées. C’est très gentil de le leur partager 🙂
      Bisous

      1. Avec plaisir ! N’hésite pas à venir faire un tour sur mon blog pour me donner ton avis. Bises, Marie

  10. Mes règles sont régulières avec la pilule heureusement mais je connais, le ventre ballonné, je perds au moins 1 kg à la fin de mes règles ! Je vais très souvent au toilette et j’ai très mal au ventre ou mal à la tête au choix et douleurs pelvienne par moment , le meilleur moyen c’est pour moi de me mettre sur le ventre dans le lit au chaud ou un oreiller sous mon ventre et éviter le gras .. Bon courage à toi !

    1. Rah le ventre ballonné! C’est tellement désagréable. Tu as quand même pas mal de petites souffrances malgré la pilule. J’ai déjà essayé de me mettre sur le ventre mais c’est pas toujours efficace parce que ça m’écrase encore plus le ventre. Par contre l’oreiller je vais essayer merci.
      Bon courage à toi aussi ma belle!

    1. De rien ma belle! Contente que l’article te plaise.
      Oui, Je ne voulais pas parler médicaments. Sachant qu’en plus dans mon cas, beaucoup ne font pas effet.
      J’avais envie de mettre en avant les gestes du quotidien qui peuvent aider.

  11. Coucou! je viens d’un groupe fb et je me suis arrêtée sur ton article que je trouve très intéressant et d’une utilité pour nous les femmes qui ont le désagrément de vivre cette période du mois difficilement, dans la douleur.
    J’ai tous les symptomes du monde avant/pendant et après mes règles, à plus ou moins fortes doses, et je prends notes de certains points que je ne connaissais pas et qui j’espère me soulageront un peu.
    J’ai partagé sur mes RS
    Bisous de La Réunion

    1. Coucou Nina. Quel plaisir de voir ton intérêt pour notre article.
      J’espère que les quelques astuces que tu as retenues t’aideront ne serait-ce qu’un petit peu.
      Je te souhaite que tes symptômes se réduisent avec le temps et surtout bon courage.
      Et merci beaucoup pour le partage 😀
      Bisous ma belle

  12. Hello, merci pour cet article. On en trouve pas souvent des sujets tel que celui-ci sur la toile.
    Des astuces que je trouve facile à réaliser pour ma part 🙂

    Par contre, jamais, non jamais, je ne reprendrai la pilule … Un produit nocif pour le corps d’une femme je trouve. J’ai eu de nombreux problèmes à cause d’elle, dont la difficulté à avoir un enfant … Mes ovaires sont devenus faignant à cause de la prise trop longue de ce produit.

    Merci en tout cas pour ces astuces,
    Douce fin de journée,
    Lili ❤

    1. Hello Lili!
      De rien ma belle. C’était un plaisir pour moi de partager mes astuces surtout si elles peuvent aider ne serait-ce qu’une personne.
      En effet, la pilule divise et c’est vrai qu’elle est nocive. Un jour j’ai envie de la prendre pour en finir avec les douleurs, un autre je me dis qu’avec tout ce qu’on sait de ce produit je n’en veux pas… Je comprends en tout cas qu’avec ton expérience, tu sois catégorique sur le sujet.
      Merci pour ce gentil commentaire et pour ton avis 🙂
      Bisous

  13. Est ce que tu as déjà entendu parlé de d’endometriose? Que tu ne tiennes pas debout pendant tes règles n’est pas forcément normal. 🤔
    Personnellement je prends la pilule en continu, ce n’est pas une solution sur le long terme mais cela me permet de ne plus louper deux jours de cours chaque mois

    1. Oui j’ai déjà entendu parler de l’Endométriose. J’ai même pensé plusieurs fois en être atteinte. Toutefois, lors de mes derniers examens, rien n’a été détecté.
      Oui mon état n’est pas vraiment normal je le sais. Je rêve qu’un jour ça change. Merci de t’en soucier ma belle 🙂
      Ah tu sautes les règles avec ta pilule. Je suis toujours sceptique sur la pilule. En même temps c’est tellement délicat.

  14. Hello merci beaucoup pour ces cconseils, nous ne savions pas du tout pour les produits laitiees! Bises, Threenity

  15. Personnellement, je m’étais un peu résolue à avoir mal toute ma vie. Puis, j’ai arrêté les tampons au profit de la cup. Ça réduit le stress des fuites, ça n’irrite pas et franchement on l’oublie complètement. Et en plus c’est bon pour la planète !
    Pour la douleur, j’ai trouvé mon rythme il y a quelques cycles : yoga spécial menstruations, pierre de cornaline sur le ventre et infusion de romarin. Le combo parfait qui me fait passer mes douleurs 😉

    1. J’ai entendu parler de la cup et je suis un peu sceptique. Je vais essayer de faire plus de recherches sur le sujet.
      C’est génial si tu as pu trouver ton rythme. Je suis très heureuse pour toi 🙂
      J’irai aussi voir les vertus de la cornaline, je suppose que c’est de la lithothérapie.
      Merci pour ton commentaire 😀

  16. Story of my life !!!! J’ai à peu près les mêmes symptômes que toi (sauf : l’acné, la fatigue extrême même si je suis pas au top de ma forme non plus quand je les ai haha, les sautes d’humeur).
    Toi aussi une semaine avant tu as l’impression que ça travaille déjà et que tu les as, moi c’est pareil je dois aller vérifier et je mets une serviette hygiénique au cas où ça arriverait. Et en plus 2-3 jours avant j’arrête pas de péter, putain ce que c’est désagréable j’ai l’impression de respirer par le cul :/
    Et pour ne rien arranger, elles sont très abondantes les deux premiers jours, je suis obligée de mettre 2 serviettes hygiéniques lol ! Heureusement, le jours suivants j’ai quasiment plus rien.
    Pour ce qui est des douleurs, je prends du Spasfon le premier jour, et après ça passe tout seul. Le sport je peux en faire mais comme c’est abondant, j’aime pas trop parce que souvent ça « déborde » et je me retrouve avec une culotte niquée, et toi-même tu sais que le sang dans la culotte, bah même après le meilleur lavage du monde, bah ça part jamais complètement :/

    1. Merci pour ton super commentaire et ton témoignage.
      J’essaye de ne plus mettre de serviettes beaucoup trop tôt parce que quand je le faisais, je gaspillais des serviettes. Après c’est sûr que j’étais tranquille. Aujourd’hui j’essaye de plus en plus de connaître mon corps pour en mettre le plus tard possible.
      Ah les fameux gaz Oh la la! Tellement désagréables >_< Ah oui tu portes deux serviettes quand même! Même les très longues et absorbantes spéciales nuit ne suffisent pas? Concernant les tâches de sang sur les culottes c'est clair que ça ne part pas facilement !

  17. J’ai la chance d’avoir naturellement des cycles assez réguliers, et la pilule me sauve la mise… malgré tout en cas de règles douloureuses je ne peux que valider la bouillotte et les tisanes !
    Et merci d’utiliser du rouge pour illustrer cet article, y’en a marre du liquide bleu des pubs, haha !

    1. Ah la bouillotte ma meilleure amie à cette période !
      Ah mais de rien, pour moi le rouge est plus qu’évident quand on traite ce sujet haha

  18. Je n’ai pas de regles douloureuses (et je dois avouer que quand je prenais la pilule, je me sentais beaucoup plus fatiguée, mal…) mais parfois, une semaine avant j’ai le ventre gonflé, balloné, à un point limite supportable… On m’a conseillé de prendre des tisane de sauge et faire diffuser de l’HE de sauge aussi, qui est oestrogen-like… Je ne sais pas si ça pourrait t’aider ?

    1. Ah le ventre gonflé je déteste vraiment ça. Je note ton conseil et j’essaierai. SI ça peut m’aider je suis preneuse à 100% Merci ma belle 🙂

  19. Les règles douloureuses un gros chapitre de ma vie 😉 la technique de la serviette chaude c’es pas mal. Mais la plus simple et efficace pour moi, c’est m’allonger sur le ventre sur le sol de préférence du carrelage hihihi…

    1. Ah oui tu t’allonges carrément sur le carrelage? Moi me coucher sur le ventre empire mes douleurs.

Pssst... Tu nous laisses un petit mot?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.